Dans les environs, Lieux de ne pas manquer

Métaponte

Métaponte, magnifique témoignage
de la civilité Magno Greca

LIEUX DE NE PAS MANQUER

La zone archéologique de Métaponte est un musée en plein air à ne pas manquer pour tous les passionnés de l’histoire et de l’archéologie parceque elle représente le meilleur lieu où comprendre l’évolution historique de la zone depuis l’âge du bronze jusqu’à les anciens Romains.

Fondée dans la moitié du VII siècle a.c. par des grecs en provenance de l’Acaia, Métaponte est devenue une des plus importants colonies de la Magna Grecia. Situé entre deux fleuves (Bradano e Basento), elle est une partie de la municipalité de Bernalda, en province de Matera. Dans le Parc il y a le Musée Archéologique de Métaponte ou sont imprimées les traces d’un glorieux passé fait par héros, divinités, guerriers et philosophes, comme le mathématicien Pitagora, qui à Métaponte à institué son école et est mort.

Témoins de l’antique ville grecque sont les majestueuses Tavole Palatine, les douze colonnes en style dorique, restes du temple de Hera, l’antiquarium, le théâtre, le Castrum romain, l’agorà citoyenne et la nécropole, avec les temples de Apollo Licio, Demetra et Aphrodite, qui enrichissent le parcours riche de charme et histoire.

Sur les traces de Pitagora

Les promenades dans les aires naturalistes de Métaponte donnent savoirs et émotions à travers les histoires du philosophe Pitagora, qui aimait enseigner à ses élèves en se promenant dans les bois de cette zone qui a resté muet pour plusieurs siècles et qui aujourd’hui a beaucoup des histoires à raconter.

Métaponte s’ouvre aux visiteurs à travers les visites conduites sur le thème pour tous les âges, en utilisant guides professionnelles et aussi jeunes volontaires.

Dans les environs, Lieux de ne pas manquer

Craco

Craco, ville fantôme

LIEUX DE NE PAS MANQUER

Pendant les années 60, la veille ville de Craco, en province de Matera, a connu une migration qui l’a fait devenir une vraie ville fantôme. Abandonné après un éboulement désastreux, suivi des autres glissements, Craco donne la même émotion qui ont prouvé les metteurs en scène qui l’ont choisie comme set cinématographique.

Une merveille pour les milliers des touristes qui trouvent un ville qui ne veut pas mourir ; Francesco Rosi il y a tiré certaines scènes de son film “Cristo si è fermato a Eboli” , mais le bourg a fasciné aussi Mel Gibson, qui l’a choisi comme location de la dernière scène de “The Passion”. Et on pouvons retrouver Craco aussi dans le film “Basilicata coast to coast”.

Dans les environs, En évidence, Lieux de ne pas manquer

Matera

Matera, la ville des “Sassi”

LIEUX DE NE PAS MANQUER

Il y a un lieu dans lequel est possible se promener à travers un écosystème urbain complexe et charmant de maisons-grottes creusées dans la pierre. La suggestif Matera, bien connue comme la ville des “Sassi” ou “cité souterraine”, fameuse dans tout le monde pour les structures archaïques qui constituent un des noyaux résidentiels les plus antiques existants, ainsi que le premier site de l’Italie du Sud à être inséré dans la liste du Patrimoine de l’humanité de l’Unesco.

Matera, cependant, est inscrite dans les meilleurs guides internationales aussi comme destination culturale, surtout après la grande publicité reçue par quelques productions cinématographiques de succès. Nombreux événements et expositions périodiques, au-delà des parcours qui commémorent la vie du temp dans les “Sassi”, représentent attractions constants dans un décor suggestif qui le a fait gagner à la ville le titre de Capital Européenne de la Culture 2019.

Dans les environs, Lieux de ne pas manquer

Laterza

Laterza, voyage dans les saveurs

LIEUX DE NE PAS MANQUER

AEntre les « gravine » prochaines aux Golfe de Taranto, celle de Laterza c’est la plus suggestive.
Le "canyon d’Europe" est long 12 kilomètres et dans quelques endroits il est large 500 mètres. Il est ici qui se découvre l’origine très antique de la ville avec ses églises rupestres et les témoignages laissés de l’homme jusque de la préhistoire.

De les fresques byzantins des cryptes à ces du cinq cents de l’Église Matrice, du Palais Marchesale jusqu’à les hauts reliefs et le décorations de la Cantina Spagnola, à Laterza l’histoire c’est déposée couche après couche, en se laissant en arrière précieux récits, entre lequelles ces de la tradition gastronomique.

En se promenant par la ville, vous sentir le parfum du pain et du gâteau juste cuits au four des boulangers selon un recette très antique. Le pain typique de Laterza, est obtenu avec farine de grain dur, eau, sel et levure mère. Après être cuit dans fours à réchauffement direct, nous obtenons ne produit sans égal, avec une croûte de 3 millimètres marron et une miette blanche comme l’ivoire.

Dans les environs, Lieux de ne pas manquer

Alberobello

Alberobello, la ville des "trulli"

LIEUX DE NE PAS MANQUER

Alberobello est une petite ville connue en tout le monde pour les « trulli », constructions typiques en forme de cône réalisées en pierre locale et ajoutées dans la liste du Patrimoine Unesco depuis le 1996.

En se promenant par les rouelles de la plus ancienne zone de la ville, Aia Piccola, il est possible découvrir un monde d’autres temps, ou la vie passe encore lente dans les "trulli", avec un grenier comme chambre à coucher.

Le quartier Monti, au contraire, est la plus grande agglomération de habitations typiques (presque mille) de visiter, riche en souvenirs et en terrasses panoramiques.

Plus loin, mais de toute façon réalisable à pieds, se trouve le majestueux « Trullo Sovrano «, arrière la demi-basilique des Saints Médecins Cosma et Damien, et il représente le meilleur exemple de "Trullo" à deux étages.

Dans les environs, Lieux de ne pas manquer

Altamura

Altamura,
gardienne des millénaires
trésors de l’humanité

LIEUX DE NE PAS MANQUER

La ville garde un important trésor : le squelette de Homme de Altamura, retrouvé le 1993, dans la grotte de Lamalunga. Une découverte qui a permis une meilleure connaissance des Neanderthal européens, jusque là plutôt incomplète.

Mais la ville de Altamura, offre aussi attractions touristiques à ne pas manquer, surtout le pain Dop, fameux pour sa forme « haute ». Entre les monuments à visiter on ne doit pas oublier la cathédrale, la construction la plus importante, construite pour ordre de l’Empereur Frédérique II de Svevia.

À presque six kilomètres de la ville, on voit une déchirure dans l’horizon. Il est le célèbre Pulo de Altamura, le phénomène carsique e plus important de l’Alta Murgia, profond 92 mètres.

Sillonné par deux lames et par murs verticales riches de grottes habitées depuis au moins 5000 ans, le Pulo se présente comme un amphithéâtre naturel de regarder silencieusement.

Centre de préférences de confidentialité

Fermer votre compte ?

Votre compte sera fermé et toutes les données seront définitivement supprimées et ne pourront pas être récupérées. Confirmez-vous ?